UN PAESE DI CALABRIA : L'HISTOIRE DE RIACE


Dès l'arrivée du premier bateau en 1998, les riacesi et les migrants réhabilitent les maisons abandonnées et s'organisent pour gérer l'accueil et la vie du village.
Un an plus tard, impulsée par Domenico Lucano - qui deviendra maire de Riace en 2004 - l'association Città Futura (ville du futur) est créée. Soutenue par l'Etat et la Communauté européenne, la structure gère aujourd'hui l'accueil de 400 réfugiés de 22 nationalités différentes. 

Dans l'attente de leurs papiers, les migrants doivent s'inscrire dans un projet de formation professionnelle et d'apprentissage de l'italien pendant deux ans.
Pendant ce temps, ils perçoivent une allocation de 33 euros par jour qui comprend les frais d'hébergement, les vêtements, l'assistance sociale et juridique, l'école, les soins...
L'argent reçu est directement investi dans le village.


Quelques Chiffres  

Depuis la fin du XIXe siècle, l'émigration italienne constitue l'un des mouvements migratoires les plus importants de l'histoire contemporaine. 
40 millions d'italiens ont quitté la péninsule en deux siècles. C'est à partir des années 1975 que les immigrés deviennent plus nombreux que les émigrés. Depuis 2012 le passage méditerranéen central qui mène à l'Italie est devenu le plus utilisé d'Europe par les migrants selon l'OIM. 

Domenico Lucano
Maire de Riace
Domenico Lucano est né et a grandi à Riace. Ancien instituteur, lui aussi a songé à quitter le village à la fin des années 90. L'arrivée des migrants et le projet Città Futura le convaincront de rester. 
Figure de l'alternative de gauche, il entre au Conseil municipal en 1999 et inscrira la commune au "Programme national d'accueil" en 2001. Domenico est élu maire pour la première fois en 2004 ; est réélu en 2009 et en 2014. En 2016, le magazine Fortunes le classe quarantième des leaders les plus influents du monde aux côtés d'Obama, Poutine, Merkel...
Le 12 février 2017, Domenico Lucano a été distingué du 8e prix de la Paix de Dresde.
Doté de 10 000 €,  ce prix récompense l'engagement pour la paix de personnalités exceptionnelles. 

 

Catherine Catella

 


Réalisatrice et monteuse de documentaires, héritière d'une double culture française - italienne, Catherine Catella se consacre depuis longtemps aux questions de l'exil à travers différents médias : films, musiques et expositions. 
Shu Aiello
Shu a longtemps travaillé au sein de 13 Productions ; elle a collaboré avec des réalisateurs tels que A. Segal,  J.-L. Comolli, I. Pasternak. Très intéressée par les questions de société et d'identité posées par l'Histoire coloniale française, notamment en outre-mer, Shu Aiello a réalisé une vingtaine de documentaires sur ces sujets.